MyGS1

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Qui sommes nous !

1972

Joe Woodland dépose le brevet du système de lecture du code à barres.

1973

Les leaders de l'industrie et du commerce aux États-Unis ont sélectionné une norme unique pour l'identification du produit - Universal Product Code (UPC) parmi sept autres options. Celà a été le premier «code à barres GS1».

1974

Le Uniform Code Council (UCC), Une organisation à but non lucratif a été créée aux États-Unis pour normaliser et gérer les codes UPC. 26 Juin 1974 à 8h01: Le premier code à barres GS1 d’un paquet de chewing gum Wrigley est scanné pour la toute première fois dans un supermarché Marsh dans l’Ohio aux États-Unis

1976

Douze pays européens ont créé le standard européen EAN (European Article Numbering). Un 13ème chiffre est ajouté au code UPC pour former un nouveau. Ce dernier devient une norme internationale pour l’identification.

1977

Douze pays européens ont créé le standard européen EAN (European Article Numbering). Un 13ème chiffre est ajouté au code UPC pour former un nouveau. Ce dernier devient une norme internationale pour l’identification.

1989

Les normes de codification s’enrichissent avec une nouvelle norme appelée EAN/UCC pour identifier les unités logistiques. Ce code a permis d’inclure des informations supplémentaires sur le produit dans un même code à barres

1990

L’UCC et L’EAN International ont signé un accord de coopération pour co-gérer les normes mondiales de codification. 45 pays dans le monde adoptent ces normes.

La publication de la première norme mondiale d’échange de données électronique. Cette norme permet aux entreprises de standardiser les transactions commerciales échangées entre elles.

1992

L'organisation EAN confirme sa vocation internationale : 200 000 membres sur les 5 continents.

1993

dématérialisation de la facture

1994

Création d’EAN Algérie

1995

Affiliations d’EAN Algérie à EAN International Les standards EAN-UCC se sont étendus vers le secteur de la santé pour la première fois

1999

L’Institut de Technologie du Massachusetts a lancé l'Auto-ID Center pour conduire à la normalisation des étiquettes RFID et les codes électroniques de produits (EPC), un identifiant universel qui fournit une identité unique pour chaque instance de chaque article

2001

Une nouvelle norme EDI pour les normes de messagerie de l'entreprise en utilisant XML est publiée

2002

EAN International réunit plus de 600 000 membres représentant 101 pays. 5 milliards de transactions sont réalisées chaque jour grâce aux standards EAN, UCC (Uniform Code Council).

2003

EPCglobal est formé pour initier le développement et l'adoption de l'Electronic Product Code (EPC) et la RFID dans le monde.

le DataMatrix et code à barres martriciel, dit aussi "2D" est adopté de par le monde. il permet d'encoder jusq'à 2335 caractères alphanumériqueS. En savoir plus

2004

Lancement du Réseau mondial de synchronisation des données (GDSN) - une initiative mondiale, basée sur Internet qui permet aux partenaires commerciaux d'échanger efficacement les données de base du produit La première norme RFID (Radio Frequency Identification) norme est publiée - EPC Gen2 définit les exigences physiques et logiques pour les tags et lecteurs RFID UHF.

2005

EAN International devient GS1 - le nouveau nom de cette organisation désormais véritablement mondiale.

2007

EAN Algérie devient GS1 Algeria

2008

Première utilisation du code à barres GS1 DataMatrix en Algérie

2010

Introduction d’un nouveau code à barres pour la caisse GS1 DataBar

2013

GS1 a fêté son 40ème anniversaire

2014

GS1 Algéria a fêté son 20ème anniversaire

2015

Lancement du catalogue Electronique Maghrébin Mantooj

A propos de GS1

GS1 Global office est un organisme neutre à but non lucratif domicilié à Bruxelles, en Belgique, comprenant 112 organisations membres de différents pays dans le monde.

GS1 développe et tient à jour le système de standards pour la chaîne logistique le plus largement utilisé dans le monde, et propose :

  • Des solutions uniques permettant d'identifier les sites, les produits et les expéditions
  • Des codes à barres et des étiquettes EPC/RFID
  • Des standards pour la synchronisation et l'échange électronique de données.

Les standards GS1 contribuent à renforcer l'efficacité, la sécurité et la visibilité de la chaine d'approvisionnement dans de multiples secteurs.

Les standards GS1 sont utilisés par plus d'un million de sociétés qui exécutent plus de six milliards de transactions par jour dans 150 pays.

 

 

Que signifie GS1 Algeria !

Née en 1994 de la volonté des pouvoirs publics – le Ministère du Commerce en l’occurrence- et une poignée d’entreprises (publiques pour la plupart), sous le sigle de « EAN Algérie ».

De quelques membres à ses débuts, l’organisation a grandi en dépit de l’absence d’un secteur de grande distribution pour devenir en 2007 GS1 Algeria, une organisation à but non lucratif, financée essentiellement par les cotisations des entreprises utilisatrices. À l’instar des autres organisations ou associations affilies à GS1 Global Office.

GS1 Algeria participe activement aux activités internationales pour faire entendre la voix de l’économie algérienne.

Gouvernée paritairement par ses adhérents distributeurs et industriels, GS1 Algeria collabore avec près de 20 secteurs d’activité dont :


  • Industrie chimique
  • Industrie pharmaceutique
  • Métiers de l’impression et de l'édition
  • Industrie textile
  • l'électroménager
  • l'Agroalimentaires
  • l'Agriculture

GS1 Algeria est l’organisation des opérateurs économiques, tels que de grandes et petites sociétés, des entreprises artisanales, producteurs et des distributeurs pour lesquels elle est un support technique dans le domaine des standards et de codification d’articles. Au fil des ans, la palette d’activité s’est enrichie : identification des produits et des partenaires, EDI, applications RFID, catalogues électroniques, marketing mobile,… Aujourd’hui, leader dans ce domaine, elle assure le pilotage et le déploiement local des standards dans les différents secteurs d'activité, et entreprend la communication au niveau national.

Elle compte à ce jour plus de 5000 membres dont 54 % représente des PME.

Elle a réalisé  la codification de plus de 250.000 articles.

Nos valeurs

Utiliser au mieux les standards pour améliorer les performances des utilisateurs, faire connaître leurs produits et assurer leur traçabilité.

Les valeurs de GS1 Algeria mises au service de ses adhérents en Algérie et à celui d'un million d'entreprises dans le monde définissent la ligne de conduite de l'organisation.

  • GS1 est une organisation gouvernée stratégiquement et financièrement par les entreprises adhérentes.
  • GS1 est attentive au respect des règles de la libre concurrence, entre ses organisations locales, ses partenaires technologiques, et ses membres dans la conduite de la standardisation.
  • GS1 est une organisation socialement responsable. Les standards technologiques proposés respectent la liberté individuelle des consommateurs, et participent au développement durable en réduisant l’empreinte environnementale des entreprises. et s’inscrivent dans une démarche sociétale d’information du consommateur sur les aspects santé, bien-être et environnement.